La Faune > Salmonidés > Le corégone 
Rechercher sur le site :
Plan du site Imprimer cette page
  • nouveau dépositaire des ventes des cartes de pêche de la gaule moirantine
  • Jardival
  • Courantpêche Oyonnax
  • location - ventes - réparations CYCLES 0677713830 - 0384411364
  • DEVAUX GARAGE NAUTISME PONT DE POITTE
  • Fabien MILLET moniteur-guide de pêche. initiation-perfectionnement pêche de la truite et carnassiers
  • Jean-François Mornico SARL Sports Nautic 39 et l
  • courrier gratuit, bimensuel et indépendant
  • LA PETITE MONTAGNE 39260 MOIRANS EN MONTAGNE TEL 03 84 42 34 98 www.campinglapetitemontagne.com
  • JURA VVF Maisod Au bord du lac de Vouglans, www.vvf-villages.fr › Maisod - Eté - Votre village
  • lamétéo sur la région des lacs du jura
  • LE magazine CARPE
  • le magazine carnassiers
  • magazine de pêche à la mouche et aux leurres qui milite pour la préservation de nos cours d
  • la pêche des carnassiers dans le Jura
  • Fédération de pêche du Jura
  • Aricia

 

 

 LE COREGONE

                    

Nom scientifique : Coregonus lavaretus, Coregonus féra

Famille : Salmonidés

Dénomination : Lavaret, féra, (palée, bondelle)
                                                                                                                                                                                                                                                             
Dessin D. Brunet © ADAPRA

Mode de vie
Les corégones ont le corps recouvert d'écailles assez grandes et, contrairement aux autres salmonidés, sans taches ni marques de couleur. La plupart des corégones sont brun-argentés, gris ou gris bleu. La longévité de ce poisson est de 10 ans environ ; il devient adulte dans sa 3 ème ou 4 ème année.
Les corégones vivent dans les eaux froides, non polluées, d'Europe du nord, d'Asie et d'Amérique du nord et sont communs dans de nombreux lacs, surtout de montagne (Léman, Bourget, Annecy, ...). Ils se déplacent en bancs et se nourrissent de zooplancton et d'invertébrés vivant sur le fond. La reproduction a lieu pendant l'hiver. Les oeufs sont déposés sur des fonds pierreux ou rocailleux et éclosent au printemps.

Production
Il n'y a pas à proprement parler de production piscicole contrôlée tout au long du cycle de ce poisson. Cependant des opérations de soutien au repeuplement des lacs alpins s'appuient sur une reproduction maîtrisée à partir de géniteurs sauvages capturés au lac et le déversement de juvéniles grossis en pisciculture ou dans des cages immergées comme au lac du Bourget. 

La pêche
Elle rassemble principalement des adeptes inconditionnels, elle se pratique en barque et demande une grande attention.

La technique
La première chose à faire après vous être équipé, c'est de déterminer les endroits ou les poissons sont mordeurs.
Le plus souvent, c'est là ou se trouve le plus de barques  de pêcheurs.
On pratique la dandine, la sonde ,la plombée, la barque étant amarrée sur un fond variant de 15 à 30 mètres.

Laisser descendre la plombée au fond, puis tendre légèrement le fil tout en rapprochant le scion du canin à environ 20 cm de l'eau, ensuite remontez  très lentement la ligne d'un mouvement régulier, d'un mètre environ, laisser redescendre et répéter l'action plusieurs fois. Si vous n'avez pas de touche, recommencer les mêmes actions, à une profondeur différente. 
Parfois le corégone se déplace à mi hauteur.La touche est très douce, on ne la sent pratiquement pas, il faut une grande concentration.

Le matériel
La canne (ou canin) est très spéciale, elle mesure de 1m à 1,60m, elle très fine et munie de petits anneaux.
La ligne est en 14 ou 18/100, elle est equipée de cinq nymphes espacées d'une quarantaine de centimètres, le plomb au bout de la ligne va de 5 à 15 gr adapté à la finesse du canin.



 

AAPPMA de "La Gaule Moirantine"
Réalisation et hébergement : Aricia