La Faune > on les rencontrent aussi > Le chamois 
Rechercher sur le site :
Plan du site Imprimer cette page
  • nouveau dépositaire des ventes des cartes de pêche de la gaule moirantine
  • Jardival
  • Courantpêche Oyonnax
  • location - ventes - réparations CYCLES 0677713830 - 0384411364
  • DEVAUX GARAGE NAUTISME PONT DE POITTE
  • Fabien MILLET moniteur-guide de pêche. initiation-perfectionnement pêche de la truite et carnassiers
  • Jean-François Mornico SARL Sports Nautic 39 et l
  • courrier gratuit, bimensuel et indépendant
  • LA PETITE MONTAGNE 39260 MOIRANS EN MONTAGNE TEL 03 84 42 34 98 www.campinglapetitemontagne.com
  • JURA VVF Maisod Au bord du lac de Vouglans, www.vvf-villages.fr › Maisod - Eté - Votre village
  • lamétéo sur la région des lacs du jura
  • LE magazine CARPE
  • le magazine carnassiers
  • magazine de pêche à la mouche et aux leurres qui milite pour la préservation de nos cours d
  • la pêche des carnassiers dans le Jura
  • Fédération de pêche du Jura
  • Aricia

 Le Chamois

 Le Chamois Rupicapra rupicapra                                                                     
Famille Bovidae
Ordre Artiodactyles
Longueur 1,2 à 1,3 m
Hauteur 70 à 80 cm
Poids 35 à 60 kg
Pelage brun roussâtre clair à brun foncé
Longévité de 5 à 17 ans

 


Biologie
Le Chamois possède une silhouette de chèvre, mais plus svelte. Son cou est mince et sa tête est bicolore. Le front et les joues sont blancs séparés par une bande noire, des oreilles au museau. Le pelage en été est brun roussâtre clair avec une raie dorsale brun fonce. En hiver, le pelage est brun noir, plus épais et plus long, avec un masque facial plus net. Les mâles ont une crinière dorsale, la « barbe ». Les cornes sont fines, verticales, en crochet à l’extrémité, plus épaisses chez les mâles que chez les femelles où le crochet est beaucoup moins fermé. La femelle est plus fine et plus gracieuse que le mâle.Le mâle a une toison au niveau du poitrail, un pinceau pelvien et une crinière sur le dos plus marquée.

Le Chamois est appelé Isard dans les Pyrénées. Il est légèrement plus petit.
* Différences mâle ~ femelle


Indices de présence
Les empreintes : elles mesurent environ 6 cm x 3.5 cm. Les sabots sont bien séparés mais généralement parallèles.

Mensurations
Le Chamois mesure de 120 à 130 cm de longueur, avec une queue de 7 à 8 cm. La hauteur est de 70 à 80 cm. Il pèse de 35 à 60kg. Le Chamois possède 32 dents.

Habitat
Le Chamois ne vit qu'en montagnes, parfois jusqu’à 3 500 m en été (Alpes, Pyrénées, au dessus de 1000 m dans les Vosges). Il fréquente les alpages au-dessus de la limite des arbres, dans la zone des éboulis. En hiver, descend en forêt, ou sur les pentes où la neige est balayée par le vent. La zone habituel de son domaine vital se situe surtout entre 800 et 2 300 m. La limite inférieure de présence peut se situer localement vers 400 m. Son domaine vital est variable selon la région, le sexe et l’âge. Il est de une à plusieurs centaines d’hectares. La plupart des jeunes mâles sont vagabonds entre 3 et 5 ans.

Régime alimentaire
Le régime alimentaire du Chamois est composé de plantes herbacées des prairies en hiver, de feuilles et de pousses des
arbres et arbrisseaux, d'aiguilles de résineux, de mousse, de lichen, d'écorces. Il recherche les lieux abrités du vent et où il y a assez de nourriture.

Reproduction
Le Rut a lieu de la mi-novembre au début de décembre. Les mâles sont polygynes. La maturité sexuelle est obtenue à 1,5 an mais mâles et femelles ne se reproduisent qu’à 3 ou 4 ans. La gestation dure 23 semaines. Il y a une portée annuelle d’un petit (les jumeaux sont rarissimes). La femelle possède 4 tétines. Les jeunes sont sevrés à 6 mois environ.

Longévité
La durée de vie du Chamois est de 5 à 7 ans (en liberté), 22 ans (en captivité). Les causes de mortalité sont les avalanches, les chutes, la foudre, l'Aigle royal (rare), le Renard (rare), les épidémies de kératoconjonctivite (l'animal devient aveugle et meurt) dans les populations trop denses et chez les sujets faibles, la famine, le parasitisme.

Sociabilité
Le Chamois vit en hardes formées de femelles et de jeunes ou de jeunes d’un an et plus (on appelle les femelles "éterle" et les mâles "éterlou"), ou encore de mâles (boucs) adultes. Les mâles adultes sont généralement solitaires. En hiver, les troupes mixtes comptent jusqu’à 100 animaux si la nourriture est très localisée.
Le Chamois pousse un cri d’alarme qui ressemble à un sifflement aigu (chevrotements) (mâles). Pendant le rut, les glandes situées derrière les cornes des mâles sécrètent une substance odorante. Les mâles paradent en hérissant leur crinière dorsale, le corps dressé et la tête relevée. L'ouïe est excellente, l'odorat et la vue sont bons.

Comportement
Le Chamois est un animal diurne. Il se repose au milieu de la journée. Il peut se nourrir la nuit s’il y a un clair de lune. Il est extrêmement agile. Il grimpe et saute très bien. Il supporte bien les très basses températures en hiver et sait s’abriter s’il y a une tempête. En été, vers midi, il recherche les lieux ombragés et les névés (petites plaques de neige). On a distingué 10 sous-espèces. Récemment, les Chamois des monts Cantabrique, des Pyrénées (Isards) et des Apennins ont été placés dans une espèce distincte, (opinion discutée). Outre ses dimensions inférieures, l’Isard diffère surtout par son pelage hivernal beige foncé, une bande noire allant de l’œil à la patte antérieure et ses cornes plus petites. Le pelage estival est roussâtre clair.

 

AAPPMA de "La Gaule Moirantine"
Réalisation et hébergement : Aricia